Le prochain visage de Marianne doit être celui de Simone Veil

Communiqué de Sophie Auconie
Paris, le 12 février 2019

Alors qu’il est incontestable que la violence et l’extrémisme s’expriment de plus en plus dans notre pays, sous toutes leurs formes, la montée de l’antisémitisme rappelle les heures les plus noires de notre Histoire.
Avec une hausse de 78% des actes à caractère antisémites en 2018, notamment les derniers tags sur des murs et les croix gammées sur la représentation de Simone Veil, l’alarme continue de retentir toujours plus fort.
Face à elle, nous devons répondre avec la plus grande fermeté mais aussi par la résistance du symbole.
Pour terrasser la bête immonde, encore en mesure de gangréner notre République, quoi de mieux que la figure maternelle de notre Nation pour la renvoyer dans les abysses.
Je soutiendrai donc, auprès du Président de la République, la proposition de la sénatrice Fabienne Keller, pour que le prochain visage de Marianne soit aux traits de Simone Veil.

Je salue d’ailleurs les collectivités qui ont rendu hommage à cette grande dame de notre histoire en identifiant certains patrimoines de nos villes de son nom.


Alstom/Siemens : la Commission européenne fait le jeu de la Chine

Communiqué de Jean-Christophe Lagarde
Paris, le 6 février 2018

Pour le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde, tête de liste aux élections européennes, le veto attendu de la Commission Européenne sur le mariage entre Alstom et Siemens mobility est “une décision absurde”.

Bruxelles estime que le futur ensemble Alstom-Siemens aurait été placé dans une position de domination trop forte de la concurrence : la Commission est tellement bornée qu’elle fait le jeu de la Chine plutôt que de protéger les Européens !” explique Jean-Christophe Lagarde.

“Pendant ce temps, China Railway construit 230 trains par an alors qu’un ensemble Alstom/Siemens en aurait produit 35 par an à peine. Où est le danger alors que les trains chinois commencent à envahir l’Europe comme les TGV qu’ils ont vendu aux Tchèques ou encore celui qui reliera Athènes et Budapest?” Appelant à “cesser ces dérives”, Jean-Christophe Lagarde milite pour “transformer l’Europe en bras armé de notre puissance, et pas en instrument de notre affaiblissement !”.

“Avec des décisions aussi absurdes, nous finirons par rouler dans des TGV chinois” poursuit-il, dénonçant la politique de la concurrence dogmatique de la Commission Européenne qui a déjà conduit par le passé “à ce que Péchiney soit absorbée par les Canadiens ou encore que la société canadienne Havilland soit rachetée par les Américains plutôt que par Aérospatiale, société française”.

Appelant à profiter des élections européennes pour changer la donne et “pour permettre aux peuples de réorienter l’Europe”,  Jean-Christophe Lagarde veut “en finir avec l’Europe de la naïveté qui nous laisse dépouiller par les grandes puissances continentales au lieu d’une Europe stratège qui nous protège du monde. C’est le sens de la liste de futurs députés européens que nous proposons aux Français, une liste de candidats rassemblant la droite et le centre européens, qui veulent refonder une Europe ambitieuse et juste.