Communiqué de Stéphane Demilly
Paris, le 6 juillet 2017

Suite aux déclarations successives d’Elisabeth Borne, Ministre des Transports, et de Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique et solidaire, annonçant une « pause » dans le projet de Canal Seine-Nord Europe, Stéphane Demilly a immédiatement saisi les plus hautes autorités de l’Etat.

Il a ainsi alerté directement le Président de la République ainsi que le Premier ministre afin de leur rappeler leurs engagements sur ce dossier.

« J’ai toujours fait du Canal Seine-Nord Europe l’une des priorités principales de mon action de Député. Ce grand projet d’infrastructure constitue en effet un formidable espoir  économique et environnemental pour nos territoires.

L’Union européenne s’est engagée à le financer à hauteur de 40% et les collectivités locales ont consenti à des efforts financiers conséquents. Il serait incompréhensible que l’État revienne sur sa parole.

Cela fait des années qu’on nous balade, ça suffit !

Que les choses soient claires, si le gouvernement revient sur ce projet, c’est une déclaration de guerre aux 6 millions d’habitants de la région Hauts-de-France. Et nous ne nous laisserons pas faire ! »