Communiqué de Catherine Morin-Desailly
Paris, le 21 novembre 2017

Réunie mercredi 15 novembre, la commission de la culture, de l’éducation et de la communication a procédé à l’examen des crédits affectés à l’audiovisuel au sein du projet de loi de finances pour 2018.

Comme l’a résumé Catherine MORIN-DESAILLY (UC – Seine-Maritime), Présidente de la commission, « la question de l’avenir de l’audiovisuel public mérite un vrai débat. Les ajustements budgétaires décidés dans le cours de l’été ont renforcé les inquiétudes sur le devenir d’un écosystème en pleine transformation. A l’heure où le digital bouleverse les usages, les métiers ainsi que les modèles économiques, le Gouvernement se doit de définir ce qu’il attend de l’audiovisuel public.

Maintenant que les échéances électorales sont passées, il est urgent de s’attaquer à une réforme en profondeur visant à renforcer le rôle, la légitimité et l’efficacité de l’audiovisuel public ».

En demandant un débat qui pourrait être organisé courant janvier 2018, la commission de la culture, de l’éducation et de la communication entend engager la nécessaire réflexion sur l’avenir de l’audiovisuel public et obtenir des réponses du Gouvernement. Au delà de la mission particulière du service public, à repréciser dans le cadre d’un paysage audiovisuel public diversifié et lui-même en plein questionnement, trois sujets essentiels doivent être abordés : la gouvernance, le financement et l’évolution des structures.

Ce débat doit permettre de dessiner les contours d’une réforme systémique que le Sénat appelle de ses vœux !