Communiqué du groupe UDI au Conseil régional d’Île-de-France
Paris, le 29 mai 2018

Le Groupe UDI au Conseil régional d’Île-de-France prend acte des déclarations faites par Emmanuel Macron concernant les quartiers populaires et qui peuvent se résumer ainsi : continuer à ne rien changer.

Qui peut croire que la création de 23 places de crèches ou la proposition de 23 stages de 3ème dans chacun des 1300 Quartiers Politique de la Ville de France est de nature à réellement changer la donne ?

Alors qu’un Francilien sur deux réside dans une commune où se situe au moins un Quartier Politique de la Ville (QPV), les élus UDI au Conseil régional d’Île-de-France n’entendent pas se résigner.

Lors du 1er juin à l’occasion de la séance plénière du Conseil régional, ils proposeront au vote de l’assemblée régionale l’engagement d’un processus de mobilisation afin de rattraper le retard pris dans ces quartiers : présence des services publics, continuation de la rénovation urbaine, accentuation de la sécurité, renforcement des actions éducatives, prévention sanitaire et sociale, lutte contre les discriminations, émancipations…

Le travail effectué depuis des mois – à la demande du Président de la République – par  Jean-Louis Borloo en concertation avec tous les acteurs de terrain renferme les actions concrètes à mener. De ce travail considérable, les élus UDI proposeront de s’en inspirer pour mettre en place un plan régional pour les quartiers populaires.