Communiqué d’Hervé Prononce
Secrétaire général adjoint de l’UDI en charge des relations avec le monde agricole
Maire du Cendre (63)
Vice-président de de Clermont Auvergne Métropole
Président de l’UDI Puy-de-Dôme

Le 26 février 2018

L’UDI tient à réaffirmer son entier soutien au monde agricole et à l’agriculture française, à l’occasion du salon de l’agriculture.

Dans un contexte très tendu pour la plupart des producteurs agricoles français notre parti souhaite attirer l’attention de l’État et du Président de la République sur trois domaines importants.

Le premier concerne les discussions sur le MERCOSUR (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay) pour l’entrée en France de 70 000 tonnes de viande bovine provenant de l’Amérique du sud au nom du libre-échange. Alors que la viande bovine Française respecte des normes sanitaires et environnementales fortes, la France doit peser de tout son poids, afin d’exclure des importations de mauvaise qualité qui pourraient mettre en péril la  filière bovine Française.

Le second concerne la révision des Zones à Handicap Naturel avec les aides dites ICHN. L’UDI demande des mesures concrètes pour l’accompagnement. 1349 communes qui sortent du dispositif d’aide ICHN au 1er janvier 2019.

Le troisième dossier s’attache aux céréaliers, qui ont vu leurs aides PAC diminuer de 30% en 3 ans. Avec une concurrence mondiale affirmée (particulièrement Russe et Ukrainienne), le prix des céréales et du blé en particulier, se situent à 140 euros par tonne, soit 30% en dessus des prix moyens rémunérateurs (200 €/tonne). Un tiers des exploitations céréalières sont en difficulté.

L’UDI demande donc qu’un vaste plan multifilière soit proposé à la représentation nationale et débattu avec les organisations syndicales afin de rendre du pouvoir d’achat à nos agriculteurs, pour éviter la pratique des prix cassés de la grande distribution dans le but de redonner de l’espoir à nos paysans.