Communiqué de presse
Paris, le 20 mars 2019

Invité de Jean-Jacques Bourdin le mardi 20 mars, le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde a proposé que le Gouvernement supprime la contribution sociale généralisée pour les salariés dont le revenu net mensuel est inférieur au SMIC. 

“Le mouvement des Gilets Jaunes est né du problème du pouvoir d’achat : le Gouvernement doit apporter des réponses sur ce volet là mais il doit cibler les français les plus en difficulté” pour ne pas creuser le déficit public a-t-il expliqué.  “Le Gouvernement devrait concentrer ses efforts sur les français qui bossent mais qui n’arrivent plus à s’en sortir : c’est ça le plus terrible !”

La suppression de la CSG pour les salariés qui disposent d’un niveau de vie inférieur au SMIC net mensuel permettrait d’offrir 9,2% de pouvoir d’achat en plus aux travailleurs précaires. Une exonération totale de la CSG pour les travailleurs pauvres pourrait en effet offrir un gain de pouvoir d’achat jusqu’à 1670 euros par an  :  “vous avez un million de travailleurs pauvres qui travaillent à temps partiel et qui ne touchent pas de quoi vivre mais ils paient la CSG !” a expliqué Jean-Christophe Lagarde.