Communiqué de Valérie Létard
Paris, le 14 février 2017

Valérie Létard, sénatrice du Nord, a interrogé le ministre de l’Interieur à l’occasion des Questions d’actualité au Gouvernement au sujet des violences urbaines des derniers jours.

Il y a dix jours un jeune homme a été victime de violence policière. « Disons-le d’emblée, la Justice devra faire toute la lumière sur ce qui s’est passé à Aulnay sous Bois, et le faire rapidement » a déclaré la sénatrice

« Les scènes de violences urbaines des derniers jours inquiètent nos concitoyens à juste titre car elles viennent s’ajouter à la menace terroriste qui, de son côté, ne faiblit pas » s’est alarmée la sénatrice.

La manifestation de dimanche à Bobigny était annoncée et pour Valérie Létard « légitime ». Mais les débordements qui ont suivi « étaient, eux, inacceptables » a-t-elle souligné.

Dans un contexte où le risque d’infiltration de casseurs violents, souvent très jeunes, est avéré, « nous nous interrogeons sur le dispositif que vous avez mis en place » a déclaré la sénatrice au ministre.

« Pourquoi autoriser ce rassemblement, si les risques de débordement étaient si importants ? Quels moyens étaient mis en œuvre pour en assurer le déroulement pacifique ? Comment se fait-il que ni le Palais de justice de Bobigny, ni les abords de la manifestation n’aient pu être sécurisés ? » s’est-elle interrogée ?

« Quelle anticipation alors que nous connaissions le jour, l’heure et le lieu de ce rassemblement ? On annonce de nouvelles manifestations jeudi : pouvez-vous garantir que ces débordements ne se répèteront pas ?  » a-t-elle demandé au ministre.

Valérie Létard a appelé à l’anticipation : « mettons tout en œuvre pour anticiper et rassurer les Français. Assurer la protection de nos concitoyens est un facteur indispensable de la cohésion sociale et républicaine. Anticiper, c’est le rôle du Gouvernement » a-t-elle conclu.