Une nouvelle République girondine

113. Élire dorénavant le président  de la République pour un septennat non renouvelable

114. Instaurer le scrutin proportionnel pour les élections législatives au moins par grandes régions

115. Réduire le nombre de députés à 400 et réduire également le nombre de sénateurs.

116. Limiter à l’avenir à un maximum de trois le nombre de mandats parlementaires successifs.

117. Obliger le Gouvernement à présenter aux commissions parlementaires tout décret d’application avant sa publication.

118. Réserver l’utilisation de l’article 49-3 de la Constitution aux seuls PLF et PLFSS

119. Renforcer les règles applicables à la prévention des conflits d’intérêt.

120. Exiger des fonctionnaires élus au  Parlement qu’ils démissionnent de la Fonction publique en cas de réélection pour un second mandat consécutif à l’Assemblée nationale, au Sénat ou au Parlement européen.

121. Prendre en compte le vote blanc dans les suffrages

122. Réduire le train de vie de l’Etat avec, notamment, la fixation d’un salaire et d’un nombre maximum de membres des cabinets ministériels.

123. Aligner la rémunération des parlementaires sur la rémunération des Préfets et plafonner le revenu des élus sur ce même montant.

124. Faire arbitrer par le Parlement le choix suivant : élire au scrutin proportionnel les conseillers départementaux, qui siègeraient également au conseil régional, ou bien transformer le département en fédération des intercommunalités.