Lire l'article sur La République du Centre

Jean-Christophe Lagarde, patron de l’UDI, était à Saint-Pierre-des-Corps ce vendredi pour officialiser l’accord Les Républicains-UDI aux législatives et appeler à  » voter Macron  » à la présidentielle, contre le FN.

Sophie Auconie inaugurait sa permanence de campagne au 178, avenue Stalingrad à Saint-Pierre-des-Corps ce 28 avril à 18 h, car elle se présente aux législatives sur le Lochois. Mais, autour de la présidente de l’UDI 37, il y avait foule aussi pour officialiser l’accord départemental Les Républicains-UDI pour l’ensemble des cinq circonscriptions du département.

Jean-Christophe Lagarde, patron de l’UDI national, Philippe Briand, président de Tours métropole, député-maire, Frédéric Augis, président LR 37, le président du Département, Jean-Gérard Paumier, Serge Babary, maire de Tours et de nombreuses autres cadres LR et UDI étaient là pour se remonter le moral après le premier tour raté de leur camp à la présidentielle, pour appeler à faire battre le FN au second tour.

Ils se réunissaient aussi et surtout pour présenter leurs candidats aux législatives en Indre-et-Loire, quatre LR et un UDI :  Céline Ballesteros sur Tours, Sophie Auconie en Lochois, Claude Greff en Amboisie, Hervé Novelli en Chinonais, et peut-être Philippe Briand en nord-ouest, le sortant,mais qui attend le deuxième tour de la présidentielle pour se positionner aux législatives ou pas.

 » On ne présidera pas la France mais on doit gouverner le pays et le remettre à flot  » disaient les orateurs. Jean-Christophe Lagarde s’en prenait aussi à Marisol Touraine  » qui a ruiné le secteur de la santé en France en cinq ans « , et qui se représente aux législatives en Lochois.

Lire l'article sur France Bleu Touraine

Le président national de l’UDI demande au maire de Loches de revenir à la raison pour les législatives, dans la 3ème circonscription. Marc Angenault souhaite maintenir sa candidature attribuée à Sophie Auconie dans le cadre de l’accord LR/UDI.

Jean-Christophe Lagarde qui était à St Pierre-des-Corps ce vendredi après-midi pour inaugurer la permanence de Sophie Auconie, candidate officielle des Républicains-UDI dans la 3ème circonscription d’Indre-et-Loire, estime que Marc Angenault s’entête alors qu’il est isolé. Le maire de Loches malgré l’accord national, compte bien maintenir sa candidature et risque l’exclusion du parti.

Mais cette attitude risque de faire gagner Marisol Touraine selon le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde, qui estime que le maire de Loches est devenu inéligible.

Sophie Auconie a pu compter sur la présence de toute la droite à sa permanence ce vendredi à St Pierre-des-Corps : Philippe Briand, Frédéric Augis et Jean-Gérard Paumier. Une autre permanence sera prochainement inaugurée à Montbazon.

Dans cette 3ème circonscription où est candidate Marisol Touraine, Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 24,61% des voix, devant François Fillon 20,70% puis Marine Le Pen 19,65%. En quatrième position arrive Jean-Luc Mélenchon 18,96% des voix. Benoit Hamon a obtenu 6,34% des suffrages.